Accueil > Vos accords & salaires > Les papeteries de condat dans le rouge... pour raisons énergétiques et environnementales

Les papeteries de condat dans le rouge... pour raisons énergétiques et environnementales

Source:france3-regions.francetvinfo.fr publié le 22/10/18 par Pascal Faiseaux

C'est le scénario redouté par les 530 employés depuis plusieurs années. Se disant victimes de charges de fonctionnement énergétiques trop lourdes et de taxes environnementales toujours plus lourdes, les papeteries de Condat continuent à perdre de l'argent, les élus du terrassonais s'inquiètent.

On le sait depuis longtemps, les évolutions écologiques ne pourront pas se faire sans heurts. Et dans ce cadre, les activités les plus gourmandes en énergie ou polluantes vont devoir s'adapter pour survivre, ou bien disparaître.

Au Lardin St Lazare, les papeteries sont dans le rouge depuis 4 ans, victimes de coûts énergétiques de plus en plus élevés. Des coûts qui vont de pair avec un durcissement des exigences environnementales.

Reste que les 530 employés ne sont pas responsables de la gestion de l'entreprise et de son manque éventuel d'anticipation. Mais ils craignent aujourd'hui que le site ne mette simplement la clé sous la porte. Au moins une des lignes de production de l'usine est menacée de fermeture prochaine et un comité d'entreprise extraordinaire qui doit se réunir prochainement pourrait annoncer un nouveau plan social avec la suppression de 250 postes.

Deux élus du Terrassonnais, la conseillère départementale LR du Haut Périgord Noir Francine Bourra et Dominique Bousquet, président de la communauté de communes du Terrassonnais viennent d'adresser un courrier au Président de la République pour demander un délai. Il s'agit de permettre à l'entreprise de faire sa transition énergétique ultérieurement en l'autorisant pendant quelques années encore à déroger aux normes environnementales exigées et à continuer à utiliser l'énergie fossile.
C'est que l'enjeux est de taille. L'une des plus grosses entreprises du département, tout un bassin de population qui vit des 550 personnels et des emplois induits par l'activité...
Le 12 octobre dernier, c'est le Président du Conseil Départemental de la Dordogne Germinal Peiro qui s'était fendu d'un courrier au Premier ministre Edouard Philippe
 
Du côté de la direction, le secrétaire général de Condat Holding Philippe Hans rencontrera les salariés de l'entreprise jeudi matin et se veut toujours rassurant et confiant dans l'avenir du site...