Page emploi : les papeteries et cartonneries lacaux à la pointe de l'innovation

Source:france3-regions.francetvinfo.fr publié le 12/03/2019 par OA

L’entreprise Lacaux Frères est établie à Bosmie-l'Aiguille depuis quatre générations. Elle est le deuxième fabricant en France de carton ondulé sur mesure. Cette entreprise s’affirme sur le marché grâce à des investissements conséquents notamment en matière d’innovation.
Il existe encore des entreprises qui fonctionnent et embauchent. C’est le cas de l’entreprise Lacaux Frères située en Haute-Vienne. Avec un chiffre d’affaire de 37 millions d’euros et 160 salariés, l’entreprise haute-viennoise est le deuxième fabricant en France de plaques en carton ondulé sur mesure.

Installée au confluent de la Vienne et de la Briance elle a été créée en 1885. Cet ancien moulin à papier pour emballage de viande est devenu en quatre générations un site de production labellisé. Une évolution qu'a suivie pendant 30 ans Patrick Gouron, aujourd'hui chef d'équipe. "J'ai commencé comme ouvrier et j’ai évolué au fil du temps, ça m’intéressait, j’ai fait en sorte d’évoluer progressivement."
 
L’innovation au cœur des préoccupations

Précurseure en France du carton ondulé,  l'entreprise est parmi les premières, dans les années 1970, à s'être tournée vers le recyclage de papier. L’entreprise a su se développer grâce à des investissements conséquents et à l’innovation, malgré un marché du papier très concurrentiel.

Elle offre aujourd'hui plus de 500 qualités différentes de plaques de carton cannelé. Une vision innovante qu'a accompagné Jean-François Lafarge. "On demande toujours de plus en plus au carton qui est un support qui n'est plus la vulgaire boite qu'on trouve au fond de son garage (…) ces machines-là répondent aux besoins de nos clients, qui sont de plus en plus exigeants."
 
Une polyvalence recherchée et nécessaire

La technicité des machines demande des compétences variées en maintenance et en procédure. Les salariés se forment en interne, par transmission. C'est le cas pour Pierre Beyrand, arrivé à 19 ans, titulaire d'un bac pro en systèmes mécaniques automatisés. Il a été formé par son responsable, Alain Maurin."Je cherchais du travail, je suis rentrée ici en intérim, on m’a proposé une embauche, je suis resté, ça fait 9 ans."

Plusieurs postes sont actuellement ouverts au recrutement :

    1 électromécanicien
    1 cariste préparation de pâte en 4/8
    4 à 12 ouvriers de production (cap/bac pro)

Bon à savoir : il est interdit de fumer sur le site pour des raisons de sécurité et pour les postes soumis à astreinte, le domicile doit être à moins de quinze minutes du site.