Exacompta clairefontaine : communiquÉ ca – comptes du 31/12/2020

Source : www.zonebourse.com - 25/03/2021

Réuni le 25 mars 2021 à Paris sous la présidence de Monsieur François NUSSE, le conseil d'administration d'EXACOMPTA CLAIREFONTAINE a examiné et arrêté les comptes de la société et du Groupe au 31 décembre 2020.

Résultats consolidés
(en milliers d'€uros)                           2020        2019
Produit des activités ordinaires     689 597     703 436
Résultat opérationnel                     14 727     19 828
Résultat net avant IS                      12 837     22 571
Résultat net après IS                      11 574     17 067
dont part des minoritaires                    -702     0
Part du groupe                                 12 276     17 067

Les entités Eurowrap et Biella sont consolidées pour respectivement 9 et 6 mois d'activité dans les comptes consolidés 2019. Le résultat de l'exercice 2019 intégrait notamment un profit d'acquisition (badwill) de 5 024 K€ sur entrée de périmètre. Un écart d'acquisition a été déprécié pour 2 000 K€ dans les comptes consolidés de l'exercice 2020.


Information sectorielle
(en milliers d'€uros)     Papier     Transformation     Opérations inter-secteurs     Total
Chiffres d'affaires     254 296     555 369     -120 068     689 597
Résultats opérationnels     14 801     -191     117     14 727
(en milliers d'€uros)     France     Zone Europe     Hors Europe     Total
Chiffres d'affaires     371 037     292 571     25 989     689 597


Secteur Papier
En papiers d'impression-écriture non couchés, les livraisons des usines européennes à destination de l'Europe de l'Ouest ont baissé de 15 % en 2020 (source CEPI).
Notre propre production de papiers est restée pratiquement stable à 231 milliers de tonnes. La demande, après une chute au 2ème trimestre, est demeurée médiocre tout le reste de l'année. Le tonnage vendu a diminué de 5 % ce qui a entrainé une augmentation de nos stocks de papiers d'environ 7 000 tonnes. La relative faiblesse du marché des pâtes à papier nous a permis de préserver nos marges.


Secteur Transformation
Le marché des articles de papeterie en France a perdu 2,8 % en moyenne pour le « Papier Façonné » et 11,9 % pour le « Classement » (source GFK). La pandémie de Covid 19 a entrainé un tassement de nos propres ventes, variable suivant les familles de produits et les périodes de l'année. Nos ateliers sont restés en activité mais leur production en a été partiellement réduite.
Dans ce contexte, l'apport des entités récemment acquises et leur intégration dans le Groupe ont été tout à fait satisfaisants. De nouvelles spécialités ont été proposées, des développements continus étant absolument nécessaires pour accompagner les évolutions de la consommation.


Perspectives
Les séquelles de 2020 et le confinement larvé de 2021 ne permettent pas une reprise des ventes des papiers destinés à la bureautique et l'imprimerie. Les prix des pâtes à papier sont en très forte augmentation sous l'effet combiné des achats destinés à l'hygiène et de la demande en Extrême Orient. Cette augmentation brutale de nos coûts pèsera fortement sur notre rentabilité.
Les ventes d'articles de papeterie sont toujours en partie pénalisées par la pandémie. Le Groupe n'anticipe pas un réajustement des volumes en 2021 à leur niveau d'avant la crise. Par ailleurs, la hausse des prix de matières premières comme le plastique, le métal ou le carton gris affectera les marges.
Les projections actuelles donnent un résultat opérationnel en nette baisse sur celui de 2020.


Résultats financiers du groupe
Au 31 décembre 2020, pour un chiffre d'affaires de 689 597 K€, l'endettement financier brut du Groupe s'élève à 292 042 K€ dont 46 207 K€ de dette financière induite par l'activation des contrats de location. Les capitaux propres consolidés s'élèvent à 423 164 K€.
Le Groupe a négocié des lignes de crédit complémentaires avec ses partenaires bancaires pour un total de 36 M€. A la clôture de l'exercice, le montant des billets de trésorerie émis était de 50 000 K€ sur un programme d'émission de 125 000 K€.
Le Groupe disposait d'une trésorerie brute de 202 495 K€ au 31 décembre 2020 et affichait un endettement net de 89 547 K€.
Hors la dette financière technique due à l'application de la norme IFRS 16, le niveau d'endettement net s'élève à 43 340 K€ au 31 décembre 2020 contre 42 802 K€ au 31 décembre 2019.
Les procédures d'audit sur les comptes ont été effectuées. Les rapports de certification sont en cours d'émission.
•     Le Conseil convoque une assemblée générale ordinaire le 27 mai prochain et proposera un dividende de 3.00 € par action.
•     La prochaine communication se fera après le Conseil approuvant les comptes du 1er semestre qui se tiendra le 16 septembre 2021.

LE CONSEIL D'ADMINISTRATION