L'usine papetière blue paper (67) transforme ses déchets en vapeur

Source: graphiline.com publié le 22 mai 2019 par Faustine LOISON

Ce mois-ci, Blue Paper, située à Strasbourg dans le Bas-Rhin, a mis en service sa nouvelle centrale électrique à vapeur.
Le site, qui produit chaque jour plus de 1000 tonnes de papier d'emballage, convertit ainsi ses propres matières résiduelles en énergie thermique. Cette installation de 25 millions d'euros permettra de réduire considérablement la consommation de gaz naturel de l'usine papetière.

Détenue par VPK Packaging Group et Klingele Papierwerke, Blue Paper produit du papier d'emballage en utilisant exclusivement des fibres recyclées. Ces fibres sont obtenues en extrayant et purifiant les fibres de papier usagé et en les séparant de matières résiduelles. Ces matières résiduelles qui étaient amenées vers un autre site de recyclage sont une combinaison de fibres, de plastiques et d'autres matériaux principalement non réutilisables.

"Les 25 000 tonnes de résidus annuels seront transformées en vapeur sur site, ce qui permettra d'éviter 500 camions par an, souligne Johan Dhaese, responsable de l'énergie et de l'environnement de VPK. Nous allons utiliser la vapeur pour sécher le nouveau papier. Ainsi, nous économisons la majeure partie de la consommation de gaz naturel et utilisons de manière optimale tous les flux de matières."

À noter : ce projet a été sélectionné, avec d'autres projets, par la Confédération des industries papetières européennes (CEPI) pour être présenté devant le Parlement européen en février, en tant que réussite d'investissements dans l'innovation et les technologies de pointe.