Bessé-sur-braye. un espoir de reprise de la papeterie

Source: ouest-france.fr publié le 09/01/2020

Invité à l’assemblée générale des « Sacrifiés d’Arjowiggins », Christophe Garcia, ancien porte-parole de l’intersyndicale dissoute en fin d’année a fait part de l’évolution du projet de reprise de la papeterie. « Notre expert, Secafi, a rendu son rapport qui a été présenté à la préfecture, au groupe de travail d’anciens salariés et devant la région Pays de la Loire. Le business plan a reçu un accueil favorable et encourageant. »

D’après l’ancien cadre d’Arjowiggins Papiers Couché « basculer vers le non plastique est un choix écologique sûr, évoluant sur des marchés en croissance. Les machines et le personnel s’y prêtent bien. Il faut compter entre 10 et 20 millions de fonds de roulement. Il nous manque un financeur, nous y travaillons. Comme toujours, nous incitons à la prudence car le temps imparti reste limité ».