Dordogne : l’avenir s’éclaircit pour les papeteries de condat

Source: sudouest.fr publié le 11/02/2020 par Benoît Martin

 En difficulté financière, le site industriel a été aidé lundi par la Région. Jeudi 13 février, une secrétaire d’État viendra confirmer le soutien du ministère de l’Économie.

Ce lundi 10 février, la commission permanente de la Région Nouvelle-Aquitaine a attribué un prêt public à taux zéro de 19 millions d’euros aux Papeteries de Condat. Remboursable sur six ans à compter du paiement de la seconde tranche, ce prêt – qui « équivaut à une subvention brute de 2,1 millions d’euros – doit aider le site à diversifier sa production.

En vue de fabriquer du papier adhésif dont le marché est plus porteur que celui du papier couché, Condat doit transformer l’une de ses deux lignes de production grâce à un investissement estimé à 58 millions d’euros. Une aide de 1,5 million d’euros a déjà été accordée par la Région aux Papeteries, en octobre 2019, en vue d’aider 185 salariés à adapter leurs compétences.


500 salariés

Jeudi 13 février au matin, les Papeteries de Condat recevront la visite de la secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances, Agnès Pannier-Runacher. Elle aussi devrait annoncer une aide de l’État pour faciliter la modernisation de l’outil industriel du site du Lardin-Saint-Lazare. Il devrait s’agir là aussi d’avances remboursables.

De quoi enfin chasser les nuages noirs qui se sont amoncelés au-dessus du site et de ses 500 salariés?? Depuis plusieurs années, Condat, confrontée à une baisse structurelle du marché du papier couché et à un coût de l’énergie moins compétitif qu’ailleurs en Europe, est en proie à des difficultés financières.