Les papiers d’art arches passent sous pavillon italien

Source: usinenouvelle.com publié le 09/03/2020 par Philippe Bohlinger

Fabbrica Italiana Lapis ed Affini a acquis l’activité de papiers d’art Arches au finlandais Ahlstrom-Munksjö. L’opération de 43,6 millions d’euros annoncée le 3 mars dernier fait entrer l’emblématique atelier d’Arches (Vosges) dans le giron d’un spécialiste mondial des outils d'expression créative de 9 500 salariés.

Les papiers d’art fabriqués depuis 1492 à Arches, petite commune des Vosges, ont été plébiscités par Van Gogh, Matisse, Picasso ou encore Warhol. Le 3 mars dernier, le papetier Ahlstrom-Munksjö a annoncé la cession de son atelier emblématique à l’italien Fabbrica Italiana Lapis ed Affini (FILA) pour un montant de 43,6 millions d’euros.

 Le cédant finlandais, un groupe de 8 000 personnes (2,9 milliards d’euros de chiffre d’affaires), justifie cette opération par le périmètre peu étendu du marché du papier beaux-arts, ainsi que par des synergies limitées au sein de son portefeuille d’activités. "FILA est un propriétaire stratégique et industriel, un acteur mondial de premier plan dans son domaine, pour lequel la gamme de produits papier Arches est complémentaire et offre de nouvelles opportunités de croissance", indique Ahlstrom-Munksjö.

13 millions d’euros de ventes

L’activité de papiers beaux-arts emploie une soixantaine de salariés sur les 470 de la papeterie Ahlstrom-Munksjö d’Arches (Vosges). Les ventes nettes de papier d’art Arches s'élevaient à environ 13 millions d'euros en 2019, tandis que l'Ebitda dépassait 4 millions d'euros.

FILA n’est pas un total inconnu en France. Le groupe italien de 9 500 salariés (588 millions d’euros de chiffre d’affaires), côté sur la bourse de Milan, a fait parler de lui il y a trois ans en mettant la main sur la célèbre marque Canson. Ce fleuron de l’industrie papetière hexagonale a été repris au groupe normand Hamelin moyennant un chèque de 85 millions d’euros.

Le spécialiste mondial de la conception, la fabrication et la vente d'outils d'expression créative, se réjouit de sa nouvelle acquisition par la voix de son président-directeur général, Massimo Candela : "Les premiers mois de l'année confirment la valeur de l'intégration d’Arches au sein de notre portefeuille, ainsi que dans notre relation avec nos distributeurs et clients. Au-delà, cette opération renforce encore le positionnement de FILA en tant que leader reconnu dans le secteur artistique".

La transaction parachève un rapprochement entamé il y a un peu moins d’un an. En avril 2019, FILA avait signé un accord de distribution avec Ahlstrom-Munksjö dans lequel il avait obtenu la distribution mondiale exclusive du papier Arches à partir de janvier 2020. La firme transalpine avait par la suite engagé, le 30 octobre dernier, un protocole d’accord non-contraignant avec le groupe finlandais en vue de l’acquisition de cette activité.